. . d | f Sitemap | Contact | Impressum

La loutre

Extinction

Chasse étatisée

En 1888, plusieurs politiciens s’exprimèrent pour le changement de loi sur la pêche, pour des raisons économiques. Pour augmenter les produits de la pêche, l’article 122 fut modifié pour permettre l’éradication d’animaux nuisibles à la pêche. Par la suite des primes élevées furent payées pour la mise à mort des loutres.

  Des cours sur la chasse des loutres furent organisés, et des pièges distribués gratuitement par l’Etat. Au début 20ème siècle, plus de 130 loutres se faisaient tuer par année.

Baisse du nombre de loutre malgré la protection

Déjà à partir de 1913, la chasse des loutres fut réduite massivement et elle ne fit plus que 10 morts par année. Après de longs efforts, la loutre fut protégée à partir de 1952.

À ce moment là, la population suisse des loutres était estimée à 150 spécimens.

Mais l’interdiction de chasse ne put plus freiner la diminution de la population. C’est dans le lac de Neuchâtel et de Bienne ainsi que dans les Grisons et au Tessin que les loutres survécurent le plus longtemps. La dernière preuve de vie d’une loutre sauvage date de 1989 dans le lac de Neuchâtel.

Verbreitung Schweiz

Diminution de la population des loutres en Suisse (Weber 1990).

 

Raisons de l’extinction

Une étude de l’office fédéral de l’environnement, réalisée en 1990 en vient à la conclusion que la pollution des eaux avec l’agent biphényles polychlorés (PCB) porte une grande responsabilité dans la disparition des loutres en Suisse.

Le PCB absorbé par les poissons servant de proies aux loutres, a un effet notable sur la diminution de la fécondité des loutres. Mais cette pollution ne peut pas être vu comme la seule raison de disparition des loutres.

Il est très probable que la modification de l’espace habitable des loutres a également joué un grand rôle dans l’extinction de la population des loutres. Par l’assèchement de surfaces d’eaux, de nombreux espaces vitaux des loutres ont disparus. La modification des cours d’eau, ainsi que la construction de centrales hydrauliques a eu un effet durable sur les espaces de vie, mais également sur les populations de poissons.

Toutes les causes discutées ne sont que des suppositions. De nouvelles études montrent que les raisons pour l’extinction sont multiples et que les relations ne peuvent pas être reconstituées scientifiquement.


Fischotter-Ausrottung